O.P.I VS Hema : on attaque les problèmes de fond !

J’ai la fâcheuse habitude, quand j’attends le tram C à la Gare, de passer par le Hema qui est dans le nouveau hall/galerie commerciale. J’adore ces magasins, que j’avais découvert il y a 6 ans déjà en Belgique. Je profitais de passages dans le nord pour faire le plein d’accessoires pour les ateliers pour enfants que j’organisais (j’y trouvais même des lentilles de contact à un prix imbattable). Bref, je reste fidèle à l’enseigne et mes passages chez eux se concrétisent souvent par l’achat de cahiers, de stylos et par dessus tout… de vernis à ongle ! Et aujourd’hui n’a pas fait exception, la nouvelle ligne de tons chauds m’a tapé dans l’oeil, et le numéro 52 de la ligne Long Lasting tout particulièrement. Un joli rouge à peine rosé pour seulement 2.50€. L’achat effectué (avec un petit cahier) je file vers le centre ville de Bordeaux et, profitant d’une averse, je me réfugie chez Sephora, rue Ste Catherine. En attendant la fin de l’ondée je me dirige vers le bar à vernis… ça tombe bien j’ai 25% de réduc à utiliser. Je m’arrête sur un autre rouge, plus vif de chez O.P.I (Malaga Wine). Je n’ai aucun exemplaire de cette marque mythique et, vu son prix (13,95€ pour un flacon), je me demande si mon petit « Hema » tiendrait le choc face au titan de la manucure.

La curiosité scientifique l’emporte ! Je repars donc à la maison avec 2 flacons : le match peut commencer !

OPI_Malaga

A ma (main) gauche O.P.I

Petit nom : Malaga Wine
Taille : 15ml
Forme : arrondie (une forme d’O.P.I quoi !)
Texture : plutôt fluide
Pinceau : long, fin et droit
Odeur : il sent mauvais comme les copains !

Hema_52

A ma (main) droite Hema

Petit nom : heuuuu…n°52
Taille : 11 ml
Forme : très droit, plutôt rectangulaire (une forme de… bon j’arrête !)
Texture : fluide, semblable à celle de l’O.P.I
Pinceau : assez identique au O.P.I, un poil plus court (si je puis dire)
Odeur : il sent très mauvais (pire que l’autre je veux dire)

LE MATCH !!!

Application :

A ma grande surprise… pas vraiment de différences, les texture sont très fluides des 2 côtés. Je ne peux pas vraiment distinguer l’un des deux produit. La teinte lumineuse de l’O.P.I rend le Hema plus terne : les teintes sont proches mais bien évidemment pas similaires.

Séchage :

Côté O.P.I, le séchage est plus rapide, plus net. Le vernis Hema a un rendu plus « pateux » au départ. Au bout de 5 minutes les différences s’estompent.

Tenue : 

J’ai appliqué mon vernis en fin d’après-midi, du coup mes mains vont passer le crash-test de la préparation du repas. Après 30 minutes d’ « éminiçage-coupage-lavage-cuisinage » les deux challengers s’en sortent pas mal. Les bords des ongles, côté Hema, semblent un tout petit peu plus pâlir mais c’est microscopique.

BILAN :

La différence entre les 2 mains est ridicule, avec plus de 10€ d’écart et seulement 4ml de plus pour O.P.I je peux dire que le petit Hema s’en sort très bien. Le résultat est sensiblement meilleur pour le mastodonte mais en terme de rapport qualité/prix, Hema Long Lasting gagne !

Publicités

4 réflexions au sujet de « O.P.I VS Hema : on attaque les problèmes de fond ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s