Un tour des capus’

Le marché des Capucins de Bordeaux. Plutôt sérieux en semaine, il s’agite le week-end : c’est le rendez-vous matinal de fin de semaine des ménagères, des bobos, des fêtards, des clochards, des pas encore couchés, des affamés, des « touristailles », des gourmets,… Les Capus’, c’est le p’tit verre de blanc avec des huîtres, comme une récompense quand le cabas est rempli (sur place chez Jean-Mi ou à emporter de chez Rouffineau), les copains et les voisins sont en embuscade dans les allées, ça se bouscule et le menu dominical se précise… Avant de filer, on glisse quelques cannelés sur le haut du panier et on tape discrètement dans le paquet…

Voici 5 étapes recommandables et recommandées :

Le pain : Il faut se presser, les baguettes bios au sésame de Laurence Pintou disparaissent généralement avant 12h… Il vaut mieux commencer par elle : stand 3B. Pour ceux du quartier, on peut la retrouver en semaine place Nansouty : le même sourire et encore plus de choix.

Les bonbons piments :  Juste à côté il faut piocher dans les samoussas, les acras et surtout les bonbons piments d’Escale Réunion (8B) et on attend surtout pas d’être la maison pour attaquer la dégustation ! Pour les fans de l’île, un petit article ici.

Le fromage : Côté cours de la Marne, la file d’attente de la fromagerie Guillaume avance vite et je vous recommande leur cheddar fermier qui est un pur délice ! A retrouver au n° 10CD.

Les cannelés : Leur secret ? le rhum ! Et y’en a dans les petites bouchées de chez Broca (n°41). Très, très bon, en (saine) concurrence avec la Toque Cuivré et bien meilleur que Baillartruc…

Les légumes : Je ne connais pas le nom du producteur, mais vous trouverez de bons produits du Lot-et-Garonne au cœur de l’allée centrale. On se sert et on joue des coudes pour la pesée. Excellent rapport qualité/prix.

Fin du top 5, à vous de compléter ! 🙂

EN BREF :

> Le marché est ouvert du mardi au vendredi 
de 6h à 13h – le samedi
 et le dimanche de 5h30 à 14h30
> Quelques mots sur l’histoire du marché : http://marchedescapucins.com/historique/
> 2 BD consacrées au marché :
Capucins, géographie du ventre de Christophe Dabitch (BD) de 2005
Du rififi aux Capucins de Philippe Caupenne de 2014

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s