3 jours à Turin

A l’occasion du festival de film musicaux SEEYOUSOUN D nous sommes partis en famille à Turin. 3 jours à arpenter la ville et à découvrir de bonnes adresses. Entre visites et pauses repas, voici les quelques étapes du voyage…

La Via Po est l’artère incontournable entre le centre ville et le fleuve, on y trouve pas mal de vendeurs de livres d’occasion (bon, en italien…) comme sur les quais de Seine. J’ai oublié l’adresse exacte d’un magasin consacré aux produits inspirés par le chocolat, spécialité locale, assez amusant même si certains produits sont vraisemblablement made in China…

La cathédrale Saint Jean Baptise abrite le Saint Suaire, qui lui même n’est présenté aux visiteurs qu’en de rares occasions. Notre visite n’était pas précisément une raison suffisante… Nous avons passé une bonne demi-journée au Musée National du Cinéma : riche en affiches, installations interactives et décors de films : le lieu mérite sa jolie réputation.

La cuisine et les restaurants turinois sont incontestablement un atout de la cité. Petits retours sur les lieux que nous avons particulièrement apprécié (le rapport qualité/prix des lieux est indéniable).

LE CHOUCHOU…
Ristorante Tre Galline – 37 via Bellezia
Juste à côté du marché Porta Palazzo (qu’il faut absolument voir : on y trouve des fromages superbes et des pâtes, fraîches ou sèches délicieuses, les légumes font également très envie) ce restaurant cosy et chic propose un service assez haut de gamme. Pourtant la carte, un peu au dessus des tarifs pratiqués en général, reste très abordable.

Nous y avons découvert la Bagna Cauda, soit une fondue de légumes crus servis avec une sauce à l’anchois ❤
Le dessert était sublime : Mousse de gianduja et poire pochée…

LE TYPIQUE…
Da Mauro – 21 via Maria Vottoria
Le cadre est un peu vieillot, comme la carte – extrêmement fournie – tapée à la machine ! Nous nous sommes laissé tenter par des tartines à la tomate et à l’huile d’olive, des orecchiette (petites pâtes en forme d’oreille) à la saucisse et au brocoli ainsi que des tripes à la toscane (oui, ça c’est monsieur qui a choisi !). Tout est très bon, c’est une cuisine familiale et vraiment goûteuse.

LE PLUS CHIC
A Roma – 23 Via Monferrato
Il faut traverser le Po pour trouver assez simplement ce restaurant. Cadre très contemporain, presque un peu froid, pour une cuisine résolument moderne mais qui s’appuie sur les fondamentaux. Nous partons sur des pâtes : artichaut et gorgonzola pour Zita, Fusille gambas et brocoli pour Renaud et moi. Pas mal, bon, on ne saute pas au plafond non plus. Les desserts sont vraiment TRÈS bons : crème brûlée et glace au yahourt pour l’enfant et une variation autour du chocolat et de la poire pour les grands. Là, ça vaut le détour.

LA BONNE FRANQUETTE
Cantine Barbaroux – 13 Via Giuseppe Barbaroux
Juste à 2 pas de notre logement Airbnb, ce restaurant traditionnel aux allures de taverne est une adresse très sympathique. Monsieur a dégusté une belle daube de sanglier, j’ai opté pour des spaghettis au citron et saumon, Zita avait envie d’une salade aux amandes, à la tomate et à l’avocat. Très bon, Zita en a perdu une dent (de lait) pendant le festin 🙂

LA PIZZAAAAA
Sicomoro – 6 Via Stampatori
Cette adresse nous a été recommandée par notre hôte, Luca. De vrais belles pizzas : Margarita, Prosciutto,et Diavolo a des prix imbattables (plat + boissons : 8,50€) dans un cadre inspiration lounge.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s